Innocence

Article : Innocence
12 avril 2018

Innocence

Coup d’cœur du week-end,
avec innocence.
Ah !
Il y’a longtemps, nous nous baignâmes fièrement dehors,
avec innocence.

Un morceau de pierres, que dis-je de piètres cailloux assemblés silencieusement,
avec innocence.
Un pas, deux pas et un autre demi … le match peut commencer,
avec innocence.
Fougueux, douteux, foireux, les duels étaient si rudes, rusés, frôlant l’exaspération par moment,
avec innocence.
Poussières, nauséabondes prouesses venues de jets volontaires d’eaux usées,
nos pelouses étaient arrosées naturellement,
avec innocence.

Des surfaces dignes d’un trapèze hors normes,
pluies de dribbles au rendez-vous pourtant.
Nous sommes à 11 buts contre 7,
après 3heures de jeu,
75 contestations,
88 supplications,
avec innocence.

Il est déjà 12h53.
« Issouf, issouf, on t’appelle.
Qui ?
Maman dit d’aller manger riz !
J’arrive !
Allons,
on va prendre notre revanche si on finit de manger,
on va mal vous gagner  »
Fin du match !

La reprise est programmée selon l’humeur d’Issouf,
son papa lui a acheté le ballon depuis la semaine dernière
C’est actuellement lui le roi du quartier.

Si unis,
si solidaires,
si innocents,
quelle insouciance…

par  Lamine


Si vous vous sentez l’âme d’un poète, partagez avec nous vos poèmes sur desmotsdesimages@gmail.com
Et vous serez à l’honneur le Mercredi sur Blog.
27544939_1807300969289702_2737651877071433332_n

Partagez

Commentaires