CES URNES… QUI NOUS CASSENT LES BURNES

Article : CES URNES… QUI NOUS CASSENT LES BURNES
27 octobre 2015

CES URNES… QUI NOUS CASSENT LES BURNES

urnes

On y va tout le monde c’est parti!
C’est l’heure de la messe électorale.
On s’active partout dans les quartiers,
Aux adversaires on ne fera pas de quartiers.
On va choisir son parti, avec parti-pris.
Ça y’est; de ces 10 ans on saura la morale.

Promesses, dons, achats de consciences inconscientes,
Chaque camp fourbit ses armes, déploie ses charmes.
Le papier glacé réchauffe hypocrites sourires;
Je les contemple et pendant qu’à travers eux je me mire.
Je ne me reconnais pas, l’indifférence me tente,
Je ne peux oublier toutes ces larmes.

Je n’ai jamais été amateur de vin,
Le bedonnant ne me tente point.
Les chiffres me donnent le tournis,
Je n’écouterai pas la voix du Nord…Que nenni!
10 années c’est peut être assez,
Atô, il n’est pas temps de te casser?

La confusion me gagne, je trépigne de dépit.
Lequel choisir? la question ne me laisse pas de répit.
Je n’irai point voilà! A la médiocrité, je ne ferai point de holla.
À tout ça je vais mettre un hola.
Quand même, on est où là?

Revenu de mes humeurs, ma conscience est en émoi.
Et si tous faisaient comme moi,
Face aux urnes, restaient coi,
Inconscients de la responsabilité qui leur échoit.
Je réalise: ce qui compte ce n’est pas le candidat droit
Mais plutôt l’état de droit

Je ne veux pas faire entendre mon silence.
Un petit geste peut faire la différence,
À mon pays donner une chance, d’entrer à nouveau dans la danse.
Faire partie du bal des démocratiques,
Celui où le vote est l’ultime critique.

Pour Boka, Aya, Tapé, Mamery,
Eux qui n’auront jamais la vie de Nzueba,
Qui se cherchent comme de vrais Woody,
Et n’ont jamais dépassé la Haute Volta,
Eux qui méritent une terre réconciliée,
Gage d’une honnête prospérité.

De me taire je n’ai pas le droit,
Je vais en choisir un, sans avoir le choix.
Je n’ai pas le choix, je dois faire entendre ma voix.
Je dois faire mon devoir,

Et toi…?
À toi de voir!

Par Tournesol
28 Octobre 2010 – Paix Now

Brutal

Partagez

Commentaires