16 mars 2018

M’aimer


De la mort Vous m’avez préservé
Quand à ma porte elle m’attendait

Au moment où je vous ai attendu
Vous n’êtes pas venu
Et Vous m’avez secouru
Quand je ne m’y attendais plus

La maladie, la souffrance, ont failli m’emporter
Et grâce à Vous, j’ai survécu

Et pour tout ceci
Je vous remercie
Vous glorifie
Vous prie

Et jamais je ne cesserais de vous dire
MERCI.

par  Yole.


Si vous vous sentez l’âme d’un poète, partagez avec nous vos poèmes sur desmotsdesimages@gmail.com
Et vous serez à l’honneur le Mercredi sur Blog.
27544939_1807300969289702_2737651877071433332_n

Partagez

Commentaires